AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Samiel ¤ What the Hell ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Adriel
avatar
• Angelus Seditionem •

☾ morsure : 83
☾ double-compte : Rosaimée & Tezcoco
☾ là depuis : 11/05/2014
☾ caractère : Séducteur * Obstiné * Fidèle en ses croyances * Amoureux des belles choses * Direct * Impatient * Joueur
☾ nature : Angel
MessageSujet: Samiel ¤ What the Hell ?   Mer 21 Mai - 16:56



What the Hell ?


Sunday morning, rain is falling
Steal some covers, share some skin
Clouds are shrouding us in moments unforgettable
You twist to fit the mold that I am in
But things just get so crazy, living life gets hard to do
And I would gladly hit the road, get up and go if I knew
That someday it would lead me back to you
Dimanche matin, il pleut dehors. Les nuages noirs et intenses libèrent des torrents d’eau sur la ville tout en bloquant farouchement la lumière du soleil ; on se croirait en pleine nuit. Quelques éclairs strient le ciel de temps à autres, déchirant le temps et l’espace. L’air est lourd et chaud, chargé d’électricité. Le vent siffle dans les arbres, agitant les branches qui menacent de rompre sous la violence de l’orage. La fureur de Dame Nature est de toute beauté. Assis sur le balcon de la maison de mon hôte, j’observe la foudre avec attention, appréciant la délicatesse de chaque étincelle et la puissance qu’elle recèle. Si belles et si dangereuses…

Ce qui l’est encore plus, c’est de voir l’univers revivre après une tempête particulièrement violente. Comme si le monde entier avait retenu son souffle le temps que la nature se calme. L’herbe rutilante sous le soleil, des perles de pluie multicolores la constellant. Les oiseaux qui pointent joyeusement le bout de leur bec, chantant à tues-tête. Les enfants qui sortent jouer dehors dans les flaques ou pour chasser les verres de terres qui sont sortis de leur cachette. Comme si chacun se réjouissait d’avoir survécu à la colère d’un être cent fois supérieur, un être qui pourrait tous nous tuer d’un clignement de paupière.

Mais nous sommes loin d’en être à ce point. La tempête fait toujours rage et le monde entier semble endormit. Pas une voiture ne s’est aventurée sur cette rue depuis deux heures. Après tout, les gens qui vivent dans ce quartier peuvent tous se permettre une journée de congé à leur frais.

Oh, voilà un éclaircit. Le soleil perce bravement la couche nuageuse et la pluie s’amoindrit, le vent caressant les branches délicatement. Un rouge-gorge sort de son nid, s’envole sur une branche d’arbre et laisse entendre sa trille. Aussitôt, une dizaine d’autres oiseaux répondent et la vie reprend son court. Assis dans les marches qui mènent à mon porche, trempé par la pluie, j’écoute le chant des volatiles, reconnaissant le sifflement distinctif d’un chardonneret, un magnifique petit oiseau jaune vif.

Je n’ai pas envie de rester enfermé à l’intérieur aujourd’hui, ni de sortir en ville. Être là, juste comme ça, me va très bien. Dans cette petite ville de Pennsylvannie, je ne devrais pas pouvoir tomber sur un ange, ni même un démon. Je devrais être tranquille un certain temps, pouvoir m’amuser à mon gré avec les habitants de ce bled avant de partir pour un autre endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samaël
avatar

☾ morsure : 25
☾ double-compte : Velkan & Eirik
☾ crédit : tearsflight
☾ là depuis : 11/05/2014
☾ caractère : Joueur - taquin - pervers - profiteur - manipulateur - loyal - curieux
☾ nature : Anciennement ange de la mort, désormais démon et prince des anges déchus et serpent tentateur
MessageSujet: Re: Samiel ¤ What the Hell ?   Sam 24 Mai - 15:55

Adriel ∞ Samael
Let me be wet
Ah la vie agréable d'un démon. Après tout, c'est la seule race tranquille en ce bas monde, non ? Les humains sont constamment en danger et tellement vulnérables, les anges risquent d'être punis s'ils n'obéissent pas au grand tout-puissant et les créatures d'Eve ne font qu'écouter leurs instincts primaires en dévorant ce qui vient et en se faisant tuer par le premier chasseur qui passe. Non vraiment, la vie d'un démon était paradisiaque. Enfin, oui et non. Evidemment, il y a des mauvais côtés aussi. Rester en Enfer, ça c'est le mauvais côté ! Quelle horreur. On s'ennuie et à part entendre les gens hurler toute la journée, il n'y a rien de bien passionnant. Les fans de tortures sont peut-être comblés, mais je ne l'étais nullement. Je préfère nettement venir sur Terre et chambouler un peu le quotidien de ces pauvres et misérables humains. J'avais une mission aussi, je devais sauver Lucifer après tout. Je ne savais pas encore où il était enfermé exactement et je ne savais pas comment le sauver, mais je le devais. Black Hills avait un pouvoir d'attraction énorme sur le surnaturel, ça m'aiderait peut-être à trouver Lucifer ou à trouver le moyen de le sauver. J'en étais persuadé, mais en attendant de trouver ce que je cherchais, je profitais pleinement de ma liberté et de mon libre arbitre. Je m'amusais, à ma façon. Un coup je traumatisais une demoiselle, le coup d'après je forniquais avec une autre et encore après je tuais un humain qui m'avait énervé. Enfin, j'essayais de tuer le moins possible, pour ne pas me faire repérer. Mais que voulez-vous, il est dur de contrôler constamment ses pulsions. Enfin bref, tout allait bien dans ma petite vie démoniaque.

Aujourd'hui, je me contentais de me promener simplement. Un orage ou bien une tempête s'abattit sur la ville. D'abord la pluie qui tombait en masse. Je m'amusais en voyant ces pauvres mortels se mettre à courir et à se plaindre tandis qu'ils se faisaient tremper. Ma chemise et mon pantalon étaient totalement mouillés, mais je m'en fichais pour ma part. Un éclair, un grondement puis vint les autres. C'était comme une brisure dans le ciel qui durait à peine une seconde. Un spectacle magnifique, je ne pouvais le nier. Pendant ce temps, les humains affichaient des visages apeurés, comme si la foudre allait forcément les toucher. Enfin, ils avaient tendances à se croire le centre du monde. Du vent, beaucoup de vent qui relevait les robes des demoiselles et qui décoiffait les messieurs. Je continuais de marcher, fermant les yeux pour apprécier cette brise violente contre mon visage. Les gens pouvaient me trouver fou, ça m'importait peu. J'étais habitué aux violences, plus rien ne pourrait m'effrayer après ce que j'ai subi en Enfer. Au contraire même, j'avais appris à apprécier cette violence. Elle ne dura pas longtemps cependant. Les nuages s'éclipsèrent pour laisser la place au soleil et bientôt, la nature reprit forme tandis que le soleil se montrait maître du ciel à nouveau. Les passants reprennent des couleurs, la joie revient dans leurs yeux et ils continuent leur train train quotidien. Que l'homme est semblable à une machine vraiment...

Trempé de la pointe de mes cheveux jusqu'à l'intérieur de mes chaussette, mon pantalon serrant le moindre de mes mouvements et ma chemise étant devenue complètement transparente à cause de sa couleur blanche, je continuais mon chemin comme si rien n'était. C'est alors, en tournant le visage, que j'aperçus un homme dans la même situation que moi, assis sur le perron de sa maison. J'aurais simplement sourit comme je le faisais et je serais parti si je n'avais pas prêté attention au fait qu'il était un ange en plus d'être magnifique. Je pouvais clairement ressentir sa puissance, mais qu'est-ce qu'un ange faisait ici, comme un vieux papy ? Curieux, je m’approchais de lui avec un sourire malicieux. Il pouvait voir mon vrai visage, mais je savais prendre la fuite lorsque l'on voulait ma mort. " Bien le bonjour cher ange ! " Je m'inclinais, surjouant, pour le saluer. " Je suis Samael, enchanté. " Il ne devais sûrement pas me connaître. J'avais été un ange, mais j'aurais été étonné qui le divin aurait tenu à garder mon nom plutôt qu'à le faire disparaître de l'histoire. " Vous savez en général, lorsqu'il pleut, on s'abrite. " Je gardais mon sourire malicieux, qui devenait petit à petit amusé. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais un bon pressentiment avec cet ange.
code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adriel
avatar
• Angelus Seditionem •

☾ morsure : 83
☾ double-compte : Rosaimée & Tezcoco
☾ là depuis : 11/05/2014
☾ caractère : Séducteur * Obstiné * Fidèle en ses croyances * Amoureux des belles choses * Direct * Impatient * Joueur
☾ nature : Angel
MessageSujet: Re: Samiel ¤ What the Hell ?   Lun 26 Mai - 17:19



What the Hell ?


J'ai déjà baisé une démone. C'était ordinaire. J'ai couché avec des humains qui avaient plus d'imagination. Bon, je suis bien capable d'avouer que c'était probablement la démone le soucis, pas l'espèce. De toute façon, je n'ai pas l'impression que je pourrais possiblement m'ennuyer avec ce type-là. Du tout. En aucun cas. Je pourrais passer des jours avec lui sans m'ennuyer.

Il s'approche sans crainte aucune. Moi, je le regarde faire avec une certaine méfiance, il pourrait tenter de me tuer, quand même, je ne suis pas idiot. Je suis prêt, au cas où. Tout ange possède sa propre arme céleste, la mienne étant une épée des plus classiques. Au moindre signe agressif, ce démon se la prend en plein coeur. Mais il se moque plutôt, insinuant qu'il ne compte pas me tuer. Je n'en souris que davantage. Si je voulais tuer quelqu'un, moi aussi je ferais semblant de ne pas vouloir le tuer.

Et puis il se rapproche davantage. Oh, il ne fuit pas les anges sexy en diable, alors ? Quelle chance pour moi. Bien sûr que je vois venir le baiser qu'il dépose sur mes lèvres, mais il est hors de question que je l'évite. C'est un baiser qui est bien trop court, malheureusement. Et qui mériterait d'être approfondit. Et le voilà qui revient à l'assaut, m'embrassant à nouveau. S'il continue comme ça, mes voisins vont avoir un très joli spectacle. D'ailleurs, ils regardent de ce côté-ci avec un peu trop d'innocence sur le visage. L'idée d'avoir des témoins ne me dérange pas, mais il y a des enfants. Et les voisins risquent de ne pas aimer. Et je n'ai pas envie d'être interrompu par la police. Sans façon.

Il me met au défi, c'est amusant. Tous ceux qui me connaissent, donc très peu de gens, savent que je ne résiste pas aux défis. Je le repousse d'une main sur son torse, mettant une certaine distance entre nous. D'un sourire amusé, je me lève et fais demi-tour pour ouvrir la porte. Je lui lance un regard moqueur, "Ça, tu verras bien." J'entre à l'intérieur, l'entrée donnant directement sur le salon. Au fond, je tourne sur la gauche et attrape une serviette dans la salle de bain avant de revenir sur mes pas. J'essore mes cheveux et lance un regard vers la porte que j'ai laissé grande ouverte. Je n'inviterai certainement pas un démon à entrer, mais je ne l'en empêcherai pas non plus.



Smile . Never . Frown

❝ someone may be falling in love with you ❞

© Freedom.thief


Dernière édition par Adriel le Dim 22 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samaël
avatar

☾ morsure : 25
☾ double-compte : Velkan & Eirik
☾ crédit : tearsflight
☾ là depuis : 11/05/2014
☾ caractère : Joueur - taquin - pervers - profiteur - manipulateur - loyal - curieux
☾ nature : Anciennement ange de la mort, désormais démon et prince des anges déchus et serpent tentateur
MessageSujet: Re: Samiel ¤ What the Hell ?   Ven 20 Juin - 8:51

Adriel ∞ Samael
Let me be wet
Démon et ange, ce n'est pas une bonne combinaison, pas vrai ? C'est bien connu, ces espèces se détestent depuis la nuit des temps. Tout simplement parce qu'un côté est censé respecter le bien alors que l'autre n'apporte que le malheur. Non, ça va au delà de ça. C'est stupide. La haine entre ces races provient seulement de la déception et de la vengeance. La déception des anges de voir l'un des leur créer cette espèce et la vengeance d'un ancien ange qui comptait renverser le Paradis. Je n'aime pas les anges, ni les démons d'ailleurs. S'il n'y avait pas les humains, il n'y aurait pas de haine. A vrai dire, sans les humains, il n'y aurait que le Paradis et les anges. Quoiqu'il en soit, désormais, une guerre sans nom oppose ces deux races et tout le monde sait que lorsqu'un ange et un démon se rencontrent, il n'y en a qu'un qui repart vivant. Pourtant, il y avait une faille parmi tout ça. Les anges déchus. Certains des mes anciens frères et sœurs prennent conscience, tout comme Lucifer avant eux, et se rebellent. La sentence est dure, mais ils représentent la balance entre les anges et les démons. Et désormais, par l'ordre de Lucifer, j'en suis le prince. Prince des anges déchus. On ne peut ainsi pas me blâmer de vouloir m'approcher d'un ange seul qui ne semble pas sur Terre pour effectuer une mission quelconque. Si c'était le cas, il ne serait pas assis sur un perron, mais plutôt occupé sur sa mission. Oh je mentirais si je disais que seul cet aspect m'a attiré vers cet être céleste. Le voir là, trempé autant que moi, un visage capable de faire mouiller n'importe quelle demoiselle qui passe; ça n'a pu empêcher certaines envies de s'éveiller en moins. Un ange en plus, un challenge. Alors je me suis approché de lui, prenant le risque qu'il ne veuille que me tuer, endoctriné par ses frères à propos des démons et de leurs nombreux défauts.

J'ai pris le risque, je me suis approché de lui avec mon éternel théatralisme. Il était peut-être méfiant, mais il n'essaya pas de faire le moindre mouvement contre moi. Au contraire même, il m'autorisa un sourire qui se voulait plutôt rare sur les lèvres d'un ange. Un sourire charmeur. Parfait, il serait facile à séduire. Le fait qu'il se montre séducteur me prouvait également qu'il n'était pas un parfait soldat comme les autres, il n'en aurait pas le droit. Autrement dit, je gagnais un point du côté de l'ange déchu aussi. Mon nom ne lui dit rien, évidemment. Je crois qu'ils ne mentionnent même plus mon nom tellement le tout puissant a été déçu de ma trahison. Moins que Lucifer c'est sûr, mais Lucifer sert d'exemple pour les autres rebelles. A quoi bon parler du misérable acolyte qui a fini directement en Enfer pour y subir les pires tortures ? Je souriais d'un air amusé face à sa remarque. Les anges oui, les déchus non. Je haussais les épaules. " Sauf pour les tuer, n'est-ce pas ? " Je lançais ça sur un ton blagueur, lui prouvant ainsi que ce n'était pas mon but et me moquant de l’apprentissage des anges. Adriel ? Je ne connaissais pas, il est né après la rébellion. Parfait, même si je me doutais qu'il ne me connaissait pas. Enfin, il ne m'aurait sûrement pas reconnu, défiguré comme j'étais depuis mon passage en Enfer. Heureusement, mon vaisseau humain était bien plus beau que je ne l'étais.

Je m'avançais vers lui d'un pas, souriant toujours d'un air amusé. " Je n'évite pas les anges qui m'intéressent, je n'évite pas les anges sexy en diable. " Je lui fais un clin d’œil et m'avance encore avant de me baisser à son niveau, rapprochant mon visage du sien rapidement pour m'emparer de ses lèvres et l'embrasser avec fougue. Je me reculais ensuite, méfiant quand même à l'idée de me prendre un coup de dague angélique. " Je suis trempé comme vous pouvez le voir alors, aurais-je le droit à de la bonté de la part d'un ange qui saurait me réchauffer ? " Il n'y avait que comme ça que je pouvais l'amadouer, du moins c'était la seule manière que je connaissais. Le sexe. Je me collais à nouveau contre lui, m'attaquant à sa lèvre avec mes dents. Je me fichais qu'on puisse nous voir, je m'en fichais complètement. Je lui adressais un sourire malicieux, le fixant avec un air de défi. " Alors Adriel, de quoi sont capables les anges ? Pas grand chose je pense, pas dans ce domaine du moins. " A lui de me prouver le contraire.
code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adriel
avatar
• Angelus Seditionem •

☾ morsure : 83
☾ double-compte : Rosaimée & Tezcoco
☾ là depuis : 11/05/2014
☾ caractère : Séducteur * Obstiné * Fidèle en ses croyances * Amoureux des belles choses * Direct * Impatient * Joueur
☾ nature : Angel
MessageSujet: Re: Samiel ¤ What the Hell ?   Dim 22 Juin - 21:25



What the Hell ?


J'ai déjà baisé une démone. C'était ordinaire. J'ai couché avec des humains qui avaient plus d'imagination. Bon, je suis bien capable d'avouer que c'était probablement la démone le soucis, pas l'espèce. De toute façon, je n'ai pas l'impression que je pourrais possiblement m'ennuyer avec ce type-là. Du tout. En aucun cas. Je pourrais passer des jours avec lui sans m'ennuyer.

Il s'approche sans crainte aucune. Moi, je le regarde faire avec une certaine méfiance, il pourrait tenter de me tuer, quand même, je ne suis pas idiot. Je suis prêt, au cas où. Tout ange possède sa propre arme céleste, la mienne étant une épée des plus classiques. Au moindre signe agressif, ce démon se la prend en plein coeur. Mais il se moque plutôt, insinuant qu'il ne compte pas me tuer. Je n'en souris que davantage. Si je voulais tuer quelqu'un, moi aussi je ferais semblant de ne pas vouloir le tuer.

Et puis il se rapproche davantage. Oh, il ne fuit pas les anges sexy en diable, alors ? Quelle chance pour moi. Bien sûr que je vois venir le baiser qu'il dépose sur mes lèvres, mais il est hors de question que je l'évite. C'est un baiser qui est bien trop court, malheureusement. Et qui mériterait d'être approfondit. Et le voilà qui revient à l'assaut, m'embrassant à nouveau. S'il continue comme ça, mes voisins vont avoir un très joli spectacle. D'ailleurs, ils regardent de ce côté-ci avec un peu trop d'innocence sur le visage. L'idée d'avoir des témoins ne me dérange pas, mais il y a des enfants. Et les voisins risquent de ne pas aimer. Et je n'ai pas envie d'être interrompu par la police. Sans façon.

Il me met au défi, c'est amusant. Tous ceux qui me connaissent, donc très peu de gens, savent que je ne résiste pas aux défis. Je le repousse d'une main sur son torse, mettant une certaine distance entre nous. D'un sourire amusé, je me lève et fais demi-tour pour ouvrir la porte. Je lui lance un regard moqueur, "Ça, tu verras bien." J'entre à l'intérieur, l'entrée donnant directement sur le salon. Au fond, je tourne sur la gauche et attrape une serviette dans la salle de bain avant de revenir sur mes pas. J'essore mes cheveux et lance un regard vers la porte que j'ai laissé grande ouverte. Je n'inviterai certainement pas un démon à entrer, mais je ne l'en empêcherai pas non plus.



Smile . Never . Frown

❝ someone may be falling in love with you ❞

© Freedom.thief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Samiel ¤ What the Hell ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samiel ¤ What the Hell ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)
» Danyboy ✤ « What the hell is a Hufflepuff ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cannibal :: quartiers habitations :: quartier est :: Maison d'Adriel-
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures ;
top site - top site